Philippe Nadal

 
     
 
 
     
 


 
 

J’ai retrouvé le froid cotonneux et les premières neiges

Je sais que j’ai vécu

ce souvenir de brume

et en ce pays-là

longtemps

il y a longtemps

Le rouge-gorge attend

au croisillon patient que font les branches noires

Mais rien n'est plus si vif

si dense au regard creux

ni même aussi vibrant

au point qu'on se demande

si jamais on connut l'élan de la piété